Communiqué de Presse de l’UNES du 26.07.14

Il a été annoncé aujourd’hui que la Suisse et l’UE ont trouvé un accord sur la participation des hautes écoles et des chercheurs et chercheuses suisses à Horizon 2020. De nombreuses questions restent néanmoins ouvertes avant la conclusion de l’accord. Il est discutable qu’aucun accord semblable ne soit encore prévu pour la participation de la Suisse à Erasmus+.

Pour les étudiant-e-s, il est difficile de comprendre pourquoi la Confédération n’a pas annoncé aujourd’hui d’accord similaire pour Erasmus+ à celui annoncé pour Horizon 2020. Ce printemps, des milliers d’étudiant-e-s de Suisse et de l’étranger ont été laissé-e-s dans le flou pendant des semaines après que la Suisse n’ait pu rejoindre le programme Erasmus+. Cela ne doit pas se reproduire. Par conséquent, l’Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES) appelle le Conseil fédéral à parvenir dès que possible à un accord sur l’adhésion de la Suisse à Erasmus+.

Dans le même temps, Le Conseil fédéral doit développer un plan B qui puisse être mis en œuvre immédiatement dans le cas où aucun accord avec l’UE ne pouvait être trouvé. Le financement des programmes d’échanges doit également être assuré pour l’année 2015/2016. Des milliers de jeunes voudront alors entreprendre un semestre d’échange.

Horizon 2020 et Erasmus+ sont extrêmement importants pour la Suisse tout comme pour les hautes écoles européennes. Au printemps, plus de 31 000 personnes ont signé l’appel pour un espace européen des hautes écoles ouvert (http://www.not-without-switzerland.org), qui revendiquait une adhésion de la Suisse aux programmes Horizon 2020 et Erasmus+. L’appel a été lancé par l’UNES en collaboration avec les conférences des recteurs/trices et d’autres organisations suisses du domaine des hautes écoles, et soutenu par diverses organisations européennes.