Communiqué de presse du 18.12.2014
Le Conseil fédéral a décidé que l’initiative sur les bourses d’études sera soumise au vote le 14 juin 2015. Cette initiative a pour but d’harmoniser les 26 systèmes cantonaux des bourses d’études. Actuellement, chaque canton connait des règles d’octroi des bourses d’études qui diffèrent considérablement. Cette situation est inéquitable !

Chaque personne nécessitant une bourse pour sa formation dans une école professionnelle, une école supérieure, une HES ou une université doit bénéficier des mêmes chances partout en Suisse. Aujourd’hui, cela dépend des cantons. C’est inéquitable ! Seule l’initiative sur les bourses d’études de l’Union des Étudiants de Suisse (UNES) permet un système de bourses d’études uniforme et national, garantissant ainsi un accès équitable à la formation.

Les bourses d’études sont particulièrement nécessaires lorsqu’une activité rémunérée pendant la formation s’avère impossible. Si une majorité des étudiant-e-s, près de 75%, travaillent à côté de leurs études, cela n’est pas compatible, par exemple, avec des études en médecine ou en ingénierie. Une bourse sert aussi à pallier à la pénurie de main d’oeuvre qualifiée car elle permet de terminer plus rapidement et avec succès sa formation. Cela renforce ainsi l’économie et la formation en Suisse. En plus, la Confédération et les cantons assument de moins en moins leurs responsabilités. La Confédération a ainsi baissé ses subventions de 75% ces dernières années. Une bourse d’études doit permettre aux personnes motivées et avec la capacité de le faire, de suivre une formation supérieure avec le soutien de la famille et d’une activité rémunérée à côté de leurs études.

Par conséquent l’Union des Etudiant-e-s de Suisse s’engage pour un OUI à l’initiative sur les bourses d’études – parce que la formation c’est l’avenir!

Iván Ordás Criado (fr) et Lea Oberholzer (de)

Le Valais veut endetter les jeunes !

Communiqué de presse du 18.12.2014
Le Grand Conseil du canton du Valais a décidé aujourd’hui de favoriser les prêts d’études au détriment des bourses d’études. L’Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES) ne tolère pas cette décision du canton du Valais qui met les jeunes devant le choix cornélien de s’endetter pour entreprendre des études ou renoncer à les poursuivre.

Le Grand Conseil du Canton du Valais défend avec cette motion un endettement des jeunes en lieu et place d’un soutien dès le début de leurs études afin que les jeunes puissent se former adéquatement. Au lieu de s’inquiéter de leurs futures études, les jeunes devront désormais commencer par s’inquiéter de considérations financières avant d’entreprendre une formation. Il est clair que cette mesure poussera des jeunes à renoncer à entamer des études s’ils doivent s’endetter pour cela. De plus, les prêts d’études représentent une importante surcharge bureaucratique pour le canton du Valais, ce dont le Conseil d’Etat ne parle pas dans sa réponse à la motion. Néanmoins, le Conseil d’Etat se dit prêt à assumer le coût financier d’un million de francs par année. Cet argent pourrait être mieux investi ailleurs, ce qui ne prétériterait pas la situation socio-économique des futur-e-s diplômé-e-s.

Avec cette décision du Grand Conseil valaisan, les systèmes de bourses d’études se différencient encore plus les uns des autres. Les étudiant-e-s valaisan-ne-s seront donc à l’avenir encore plus désavantagé-e-s, parce que leur canton promeut un système de prêts au lieu de bourses d’études. La formation est un droit, redevient-elle donc un privilège ? L’initiative sur les bourses d‘études de l’UNES, qui sera soumise en votation populaire l’année prochaine, représente alors l’unique solution face aux iniquités croissantes dans les différents systèmes d’aides à la formation. Elle demande notamment que tou-te-s les étudiant-e-s des écoles professionnelles, hautes écoles spécialisées, universités et écoles polytechniques fédérales aient le même droit d’accès aux aides à la formation.

QSPlauschFlyer_fr

C’est avec plaisir que nous vous invitons à notre „Bavardage Assurance Qualité“ qui aura lieu le 12 mars 2015 au Caffè Bologna à Bâle. Nous aurons le plaisir d’accueillir comme invité de marque Monsieur Binet qui est chargé de la direction du développement de la qualité à l’Université de Bâle. Il nous présentera et expliquera le système de l’assurance qualité de l’université de Bâle. A coté de ces inputs, le but sera aussi d’organiser une soirée de discussion et de dialogue au sujet de l’assurance qualité dans les hautes écoles et et vos hautes écoles respectives.

Nous voulons tenter de découvrir comment utiliser l’assurance qualité pour favoriser la participation estudiantine et ainsi contribuer à la qualité de vos hautes écoles. Nous voulons aussi nous poser la question, comment nous pouvons augmenter la popularité de cette thématique.

Vous êtes prié de vous inscrire au plus tard le 1 mars 2015 au courriel suivant : akkreditierungspool@vss-unes.ch .

Les éventuels frais de transport (billet de train de deuxième classe, demi-tarifs si vous n’avez pas d’AG) peuvent être pris en charge (veuillez le notifier dans le cadre de votre inscription). Nous nous chargerons aussi de vous mettre à disposition des boissons et une collation.

La présentation se tiendra en allemand et les discussions peuvent être conduites dans les deux langues (allemand et français). Nous nous réjouissons de votre venue nombreuse!