L’UNES recommande le rejet de l’initiative Vache à lait

Le 5 juin prochain le peuple suisse se prononcera sur l’initiative « Pour un financement équitable ». L’UNES s’inquiète des conséquences sur l’éducation de ces mesures d’austérité. Cette inquiétude est exacerbée au regard des mesures d’austérité prévues par le programme de stabilisation du Conseil fédéral publié ce mercredi. C’est pourquoi l’union recommande de rejeter l’initiative dite “vache à lait”.

L’initiative « pour un financement équitable » veut inscrire dans la Constitution que la taxe sur l’essence soit utilisée uniquement pour le financement des routes. Si l’initiative est acceptée, un trou de 1.5 milliards de francs serait à déplorer dans les caisses fédérales. Selon le Département des Finances, l’initiative conduirait à des économies fédérales et cantonales dans les domaines de l’éducation et de la recherche à hauteur de 415 millions de francs.

De plus, si le Parlement approuve le programme de stabilisation publié par le Conseil fédéral ce mercredi, 485.3 millions de francs manqueront pour l’éducation dans la caisse fédérale pour les trois prochaines années.

Pour l’UNES, les mesures d’austérité dans l’éducation ne sont pas admissibles. Du point de vue de l’union, la qualité et l’accessibilité de l’éducation pour toutes et tous sont indispensable au fonctionnement de la société. Si le peuple suisse accepte l’initiative “Vache à lait”, ces objectifs deviendraient des perspectives lointaines. “Les cantons coupent déjà dans le budget de l’éducation à un point tel que la qualité de nos écoles et universités est mise en danger.”, explique Simone Widmer, membre de la Direction de l’UNES. “Si l’initiative “Vache à lait” est acceptée, de concert avec les mesures d’austérité de la Confédération, la dégradation de nos institutions éducatives semble inévitable et le futur du paysage éducatif Suisse sérieusement compromis.”

Pour ces raisons, l’UNES recommande de rejeter l’initiative “Vache à lait” le 5 juin prochain. Pas d’avantages des coupes budgétaires – à tous les niveaux! Parce que l’éducation est l’avenir de la Suisse!

Contact :
Simone Widmer

CP Initiative Vache à lait

Une Suissesse comme présidente des étudiant-e-s européen-ne-s

L’Assemblée générale de l’European Students’ Union a élu Lea Meister en tant que présidente. La Schaffhousoise apporte une expérience de plusieurs années dans la représentation estudiantine sur le plan national et international. L’UNES est fière qu’une ancienne membre de son Comité exécutif soit maintenant à la tête du mouvement estudiantin européen.

À l’Assemblée générale de l’European Students’ Union (ESU), qui a eu lieu du 12 au 14 mai à Bergen (Norvège), Lea Meister a été élue présidente de l’ESU. L’European Students’ Union est l’organisation faitière des associations étudiantes européennes et représente les étudiant-e-s de 38 pays européens.

L’année passée, Lea Meister était vice-présidente de l’ESU, après avoir fait partie du Comité exécutif de l’ESU et de celui de l’UNES. Elle a une très grande expérience dans la politique et la représentation estudiantine, tant sur le plan local qu’international. « En tant que présidente de l’ESU, mon devoir est de représenter les étudiant-e-s d’Europe » dit Lea Meister, qui a commencé sa carrière de représentante étudiante à l’Université de Bâle. Sa motivation est claire: « Il est important que les étudiant-e-s s’engagent activement et au premier plan pour un enseignement supérieur de qualité et accessible à tout le monde.»

L’UNES est certaine que la présidence de Lea Meister sera un atout important pour les étudiant-e-s et qu’elle poursuivra l’excellent travail qu’elle a accompli l’année dernière en tant que Vice-Présidente. « Nous sommes fière-er-s qu’une ancienne membre du Comité exécutif de l’UNES ait été choisie pour devenir présidente de l’ESU. » explique Simone Widmer, membre de la Direction de l’UNES. « Avec Lea Meister en charge, nous avons une femme ayant une connaissance pointue de l’éducation européenne et qui travaille sans relâche pour les intérêts des étudiant-e-s.»

Contact :
Lea Meister, Présidente élue de l’European Students’ Union
Simone Widmer

CP Élection Lea Meister