L’Union des Etudiant.e.s de Suisse (UNES) – cherche une Coprésidente (70%-80% selon disponibilités)

La coprésidence fait partie du Comité exécutif, élu par les délégué.e.s des sections (membres). Elle est élue pour un mandat d’une année. Le Comité exécutif assure la conduite politique et financier de l’union.

Les tâches à remplir de la Coprésidence sont les suivantes :

  • la représentation de l’UNES et des intérêts des étudiant.e.s auprès des autorités et d’autres institutions, des médias et du grand public
  • nouer et entretenir des contacts avec des responsables de la politique en matière de hautes écoles
  • préparation des dossiers de la politique des hautes écoles
  • Les tâches quotidiennes de l’Union et des projets : responsabilité du personnel, présidences de séances, etc.

Tu remplis les conditions suivantes :

  • Tu étudies dans une haute école ou tu viens juste de terminer tes études
  • Tu es active ou actif dans l’association de faculté ou dans l’organisation étudiante faîtière de ta haute école
  • Tu as de très bonnes connaissances du français ou de l’allemand, et de solides connaissances de l’autre langue (All/Fr sont les langues de l’Union)
  • Tu connais bien le système de formation suisse, en particulière de la politique des hautes écoles, et tu as de l’expérience associative.
  • Tu es compétent.e pour collaborer avec les médias et les acteurs et actrices de la politique des hautes écoles
  • Nous offrons :

  • l’opportunité de faire des expériences riches, de prendre des responsabilités dans un environnement de travail créatif et de mener des discussions sur des thèmes innovants
  • la possibilité d’établir un réseau un avec des personnes, qui souhaitent améliorer les conditions d’études en Suisse
  • un mandat politique exigeant mais flexible, qui permet d’avoir un aperçu intéressant des mécanismes du système politique de la Suisse et de l’Europe
  • un dédommagement de 2000 CHF (nets) par mois (13x) et le remboursement de la moitié d’un abonnement général 2ème classe
  • Tu trouves plus d’informations sur http://www.vss-unes.ch. Nous sommes bien entendu à ta disposition par téléphone (031/382’11’71) ou email (info@vss-unes.ch) en cas de questions ou de remarques.

    Le vote aura lieu pendant le Conseil des Sections du 28.2. ou du 28.3.2018 à 18h45 à Berne. Début du mandat est possible directement après l’élection.

    Merci d’envoyer ta candidature avec ton CV et une lettre de motivation contenant tes buts politiques (spécifiquement en matière de hautes écoles) jusqu’au 20.2. ou 20.3.2018 respectivement à l’adresse suivante : info@vss-unes.ch.

    Annonce Coprésidence

Les bourses d’études doivent être allouées à travers le financement des hautes écoles

L’Union nationale des étudiant-e-s de Suisse (UNES) prend position par rapport au projet de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) au sujet des subventions attribuées pour les coûts de la formation des hautes écoles universitaires. Le projet réglemente la somme d’argent qu’un canton doit payer pour les étudiant-e-s qui étudient dans une université externe au canton. L’UNES propose que le calcul des versements compensatoires soit modifié. La somme totale de l’attribution des bourses d’un canton doit être prise en compte dans le calcul des versements compensatoires afin d’éviter des réductions dans le système de bourses.

En réponse à la consultation autour de la révision de l’accord intercantonal universitaire (AIU), l’Union nationale des étudiant-e-s de Suisse (UNES) revendique que toutes les dépenses cantonales en faveur des bourses et des prêts à la formation soient prises en considération. La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) remanie et réglemente la somme d’argent qu’un canton doit payer pour les étudiant-e-s qui étudient à l’extérieur du canton. « Dans les cantons ruraux, il y a souvent plus besoin de bourses en raison des grandes distances à parcourir pour rejoindre la prochaine université » explique Josef Stocker, ancien co-président de l’UNES. « Si l’on inclut le paiement des bourses d’études dans l’AIU, ces différences régionales peuvent être prises en compte, tout en encourageant les contributions à la formation supérieure. »

Pas de compensation dans le système de bourses

L’actuel projet de révision de la CDIP mène vraisemblablement à ce que les cantons doivent payer plus de subventions. Les mesures proposées par l’UNES éviteraient que les cantons ne doivent compenser les réductions faites dans le système de bourses en payant des subventions plus élevées. « Afin de garantir l’égalité des chances, la CDIP doit prendre des mesures pour éviter ces réductions dans le système de bourses », souligne Josef Stocker, « l’UNES est convaincue que l’intégration des bourses dans l’AIU pourrait en ce sens apporter une contribution essentielle en ce sens. »

CP AIU

(Deutsch) Vernehmlassungsantwort zum Entwurf der IUV

Désolé, cet article est seulement disponible en Allemand.

Journée d’action pour le logement d’étudiant

L’UNES s’engage pour plus de logement abordable pour les étudiant-e-s. Elle demande par exemple la mise en disposition de logements sur le Campus ou à leur proximité.

Créer des logements abordables n’est pas sorcier !

Un logement abordable est une condition requise pour les études, mais sur la majorité des sites universitaires la situation du logement est précaire : un taux de vacance bas et des loyers élevés engendrent une longue recherche de logement et une lourde charge financière. Pour les étudiant-e-s – typiquement des personnes jeunes, souvent à revenu modeste – cette situation peut avoir des conséquences considérables. Elle peut affecter négativement le cursus ou le diplôme voire, dans le pire des cas, empêcher d’entreprendre des études.

L’Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES) s’engage pour un accès équitable aux hautes écoles. Toutes les personnes en ayant l’intérêt et les capacités doivent pouvoir faire des études. Une sélection financière, par exemple via l’offre de logement, est par conséquent inacceptable.

La situation actuelle en Suisse
La situation sur le marché du logement en location apparaît très diversifiée. Alors que Zurich et la région lémanique appartiennent aux régions où le logement est le plus onéreux, c’est dans le Jura que les loyers sont les plus avantageux. Les prix pour un appartement d’une pièce varient, en fonction de la ville, de 602 francs et 911 francs en moyenne, alors que le montant moyen des bourses d’études se situe entre 523 francs et 1006 francs. A ce tarif, il ne reste plus grand chose pour le reste des besoins vitaux.

Les revendications de l’UNES
Forte de ces constatations, l’UNES demande aux hautes écoles, d’une part, de créer des accommodations de logements abordables sur les campus ou dans leur proximité, et d’autre part de prendre en compte la compatibilité entre les études et les emplois rémunérés des étudiant-e-s. Parallèlement, l’UNES demande aux villes et aux cantons d’adapter les bourses d’études à la hausse des loyers, de mettre à disposition des étudiant-e-s les bâtiments inoccupés pour un usage temporaire ou intermédiaire, et de construire des logements estudiantins.

29 novembre 2017- Journée d’action nationale
Pour attirer l’attention sur les difficultés engendrées par la situation du logement étudiant en Suisse, une journée d’action nationale a lieu aujourd’hui avec beaucoup d’activités dans les différentes HES, universités et EPF.

CP La situation du logement des étudiant-e-s
Prise de Position