L’Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES) rejette fermement l’initiative de limitation. L’acceptation de cette initiative aurait des conséquences considérables. La coopération au niveau européen, qui est profitable aux hautes écoles et à leurs étudiant-e-s, serait menacée, les possibilités d’échange et de mobilité seraient compromises à long terme et le domaine de l’éducation et de la recherche seraient préjudiciés de manière permanente.

Communiqué de presse du 27 août 2020