Fonds tiers

Union des étudiant-e-s de Suisse UNES se préoccupe depuis un certain nombre avec le financement des hautes écoles. La formation et la science sont des valeurs centrales de nos sociétés, et sont donc considérées comme des biens publics. En ceci, elles doivent être financées principalement par des fonds publics. Les financements tiers augmentent plus rapidement que les financements publics de base, alors que ces fonds publics doivent financer un nombre de plus en plus croissant d’étudiant-e-s. L’argent étatique est donc toujours de plus en plus rare et il y a toujours plus de concurrence pour l’obtenir. De plus, nous constatons une pression de plus en plus conséquente ces dernières années dans le sens d’une augmentation des financements tiers.
L’UNES est consciente de l’importance des financements tiers dans le paysage de la formation actuel. Elle a particulièrement conscience de leur importance dans les domaines orientés vers la pratique dans lesquels les liens avec des partenaires tiers sont primordiaux.

Ci-dessous vous trouverez le papier de position actuel sur les fonds tiers. Vous trouverez là-dedans des analyses de cette thématique ainsi que les revendications concrètes de l’UNES:

Positionspapier Drittmittel