Au regard d’une reforme potentielle de la Directive de Bologne, l’UNES défendra les positions suivantes.